Archive for the ‘Français’ Category

Pouvez-vous imaginer (French translation of ‘Can You Imagine’)

August 19th, 2010

Le Cantique des Cantiques 2:7 (Le Message)
N’incite pas l’amour – et quand tu y es prêt
Mais que serait la poésie sans l’amour.

Pour moi la poésie est comme un journal intime – une évocation des ses sentiments à un temps donné. J’ai écrit ce poème à l’âge de 14 ans et j’essayais alors de comprendre mes propres émotions et sentiments. Certains diraient qu’à 14 ans vous êtes trop jeune pour AIMER. Mais à 14 ans vous n’êtes pas trop jeune pour un chagrin d’amour!
Quand vous êtes jeune vous voulez tout immédiatement et toute attente semble une éternité.
Quand j’avais 14 ans je voulais avoir une petite amie, mais j’ai compris que cela me distrayait de mes études et des plans que Dieu avait pour moi. Mes notes d’école baissaient et je passais trop de temps sur mon portable et sur Facebook et je sentais que Dieu me disait que j’avais tort.
Ce poème est comme une prière adressée à Dieu pour lui faire part de mes sentiments. Je l’ai écrit avec toutes mes émotions – frustration, colère, bonheur et paix. Quand vous le lirez imaginez que vous devez aussi partager tous vos sentiments et émotions avec Dieu.
Je crois aussi que c’est mon meilleur poème, mais il a été le plus difficile à écrire, et je n’imaginais pas de voir, un an plus tard, mes poèmes publiés et mes notes d’école aussi bonnes. Le message est que l’on doit attendre le bon moment. Bonne lecture!

Pouvez-vous imaginer

Pouvez-vous imaginer devoir séparer le bien du mal
Quand tout semblait auparavant si clair?
Pouvez-vous imaginer devoir séparer sentiments et raison
Quand vous pouviez le faire avant de rencontrer cet être si spécial?

Pouvez-vous imaginer d’avoir à décider qui est votre vrai Dieu
Alors que vous le pouviez avant cette rencontre?
Pouvez-vous imaginer pouvoir séparer vérité et flatterie
Alors qu’auparavant les femmes vous laissaient indifférent?

Pouvez-vous imaginer de continuer à respecter les voeux de vos parents
Alors que maintenant vous ne pensez qu’à la couvrir de baisers?
Pouvez-vous imaginer d’obéir à vos parents et à votre Sauveur
Alors que de les ignorer la vie serait plus belle?

Pouvez-vous imaginer connaître l’influence de Dieu sur votre vie
Mais ne pas être sûr de pouvoir toujours en supporter les conflits?
Pouvez-vous imaginer ignorer ce qu’ils vous disent
Et penser que vous avez la force d’apprendre par vous-même?

Pouvez-vous imaginer vous agenouiller et pleurer
Et vous sentir ridicule de penser que Dieu ignorait vos mensonges?
Pouvez-vous imaginer ne savoir pourquoi Dieu vous pardonne toujours
Et savoir que vous devez être prêt à accepter les compromis?

Pouvez-vous imaginer devoir forger votre futur en suivant les conseils de Dieu,
Et de voir soudain tous ces plans balayés?
Pouvez-vous imaginer que tout ce que vous ressentez
Est un fardeau trop lourd à supporter pour un être aussi jeune?

Pouvez-vous imaginer vous demander avec qui repose votre futur
Ne sachant si elle est cette personne, et même si votre coeur lui appartient?
Pouvez-vous imaginer ne savoir d’où viennent ces sentiments
Mais d’être persuadé que toutes vos paroles lui appartiennent?

Pouvez-vous imaginer être toujours maître de soi
Mais c’est elle qui fait renaître votre âme et vous apporte plénitude?

Mais j’ai décidé, et bien que je l’aime, Dieu doit toujours être le premier
Car lui seul peut étancher ma soif.
Je remettrai mon avenir entre ses mains car ses plans sont tracés
Et il fera de moi un homme.

Regardes au Fond de Toi-même

May 11th, 2010

Regardes au fond de toi-même et dis moi ce que tu vois,
Des moments difficiles ou peut-être la chance
Pour Dieu de reprendre le contrôle et montrer de nouveau sa puissance,
Ou bien ton orgueil est-il la raison de ta détresse?
Quel est le vrai problème, ton amour-propre ou bien Lui?
Pourquoi ta vie te semble-t-elle si sombre?
Quelle est ta principale priorité?
Est-ce Dieu ou ta vanité personnelle?
Tient-il encore un rôle dans ta vie et non plus toi dans la sienne?

Parfois la vie s’avère difficile, presque impossible,
Ta foi originelle n’est plus et il ne semble te rester que les soupirs,
Mais n’oublies jamais de qui tu es l’enfant
Et ne permets à personne de te dire que tes problèmes sont insolubles.
La prière est un acte de dévotion et ne l’oublies pas lors des moments difficiles
Car Dieu sera toujours là pour t’accueillir et te remettre sur le bon chemin.

Ryan Lane 2009

L’Appel (the calling)

May 10th, 2010

Où vais-je aller et que vais-je faire
Dans mon futur et le tien
Serai-je avec quelqu’un ou bien solitaire
Serai-je maître de la vie que je croyais la mienne?

Continuerai-je de vénérer Dieu mon Roi
Ou bien ma foi ne sera plus
Pourrai-je surmonter les épreuves de la vie
Ou reprendrai-je alors la vie que je croyais la mienne?

Pourrai-je jamais connaître l’appel de Dieu
La promesse continuelle qui arrêterait ma chute
Ou vais-je succomber aux pressions de mes pairs
M’éloignant de l’Eglise et du monde futur?

Ma vie sera-t-elle un mensonge continuel et sans foi
Poursuivant mes désirs coupables
Serai-je capable de discerner le bien du mal
Et oublier que j’étais sur Terre pour faire briller une lumière?

En vérité personne ne peut prédire
Les conséquences possibles de nos erreurs
Mais quelles que soient nos paroles ou actions
Nos péchés nous seront toujours pardonnés car Dieu sacrifia son Fils.

Ryan Lane 2009